The Troll Hunter, d’André Øvredal

Sortie en France le 27 Juillet 2011 Quand un réalisateur norvégien se lance dans un croisement entre le mockumentary ((Mockumentary: Film de fiction présenté comme un documentaire, souvent à des fins comiques ou dramatiques, auquel cas il est souvent présenté comme un film réel, retrouvé après la disparition de ses auteurs. C’est le cas de The Troll Hunter.)), la satire politico-sociale et la mythologie scandinave, ça donne The Troll Hunter, un film atypique par bien des aspects… Le genre du faux documentaire d’horreur n’est pas précisément le plus récent de l’histoire du cinéma, ni de la fiction : on peut même le faire remonter à l’adaptation radiophonique de la Guerre des Mondes de HG Wells par Orson Welles en 1938. Mais il a connu son heure de gloire en 1999 avec le Projet Blair Witch, qui avec ses 250 millions de dollars de recettes pour 500’000 dollars investis est probablement le film avec le meilleur retour sur investissement de tous les temps. Plus récemment, des films du même genre comme [REC], Paranormal Activity ou Cloverfield se sont révélés des succès commerciaux et, à des degrés variables, critiques. The Troll Hunter marche donc sur les pas de prédécesseurs couronnés de succès. Réussira-t-il aussi bien? C’est la question qu’on se pose… Le pitch de départ devrait vous rappeler quelque chose: trois étudiants en journalisme, en plein reportage sur un présumé braconnier se retrouvent face...

Read More