La Malédiction du Titanic de Cédric Rassat et Emre Orhun

Le 23 mars 2012 par Guilhem dans Fantastique
Malédiction du Titanic

Notes

Dessins
90%


Couleur/Encrage
80%


Scénario
65%


Evaluation globale
75%


Total Score
78%

78/ 100

Genre: ,
 
Scénario:
 
Dessins:
 
 
Éditions:
 
Collection:
 
Pays:
 
Date De Publication:
 
Nombre de pages: 48 pages
 
ISBN: 9782723485029
 
Crédit photographique: Glenat
 

Les Plus:

Des dessins originaux et impressionnants.
 

Les Moins:

Une histoire un peu déjà vue pour les amateurs de fantastique.
par Guilhem
La critique

Après Erzsebet, paru également aux éditions Glénat, Cédric Rassat et Emre Orhun poursuivent leur collaboration avec La Malédiction du Titanic, un album issu de la collection 1000 feuilles. Les deux auteurs ont choisi d’aborder l’histoire du Titanic et son drame, dont on « fêtera » le centenaire le 14 avril 2012, en mettant en avant des éléments mystiques pour apporter une nouvelle pierre à la légende du célèbre paquebot insubmersible. 

Avril 1912. Le Titanic, célèbre géant de fer, traverse la nuit noire et s’avance inexorablement vers l’iceberg qui le fera bientôt disparaître dans les eaux sombres de l’Atlantique nord.

À son bord, quelques milliers de passagers s’apprêtent à vivre l’une des plus effroyables tragédies de l’histoire du vingtième siècle. Mais, pour certains d’entre eux, le cauchemar a commencé quelques heures plus tôt, en marge d’une soirée costumée qui a déjà tout d’un bal de fantômes…

Cédric Rassat et Emre Orhun ont choisi d’aborder l’histoire du Titanic sous un angle nouveau. Cent ans après les évènements, cette tragédie renaît donc sous la forme d’un album très original et réalisé entièrement en cartes à gratter. Le style forcément reconnaissable d’Orhun, dont on peut voir une partie du travail sur son site,  se fait donc sentir dans cette oeuvre. Il est basé sur la technique de  gratter des planches noires (recouvertes d’encre), afin d’en extraire les traits de blancheur qui révèleront, ensuite, les formes, les volumes, la lumière, les personnages et, au bout du compte, la totalité du récit. Tous les petits traits blancs qui figurent dans l’album ont donc été minutieusement grattés, l’un après l’autre, à l’aide d’une pointe très fine ou, parfois, d’une lame de rasoir. Un véritable travail de patience, pour ne pas dire d’orfèvre, qui ravira sans conteste les amateurs de découverte graphique.

Ce crayonné permet de souligner une histoire de malédiction sous un angle très inventif et inhabituel pour le lecteur habitué à voir mille et mille fois les mêmes choses. Les personnages ont des expressions qui semblent caricaturales et déformées, soulignant leurs émotions et sentiments. Milles idées fourmillent à chaque planche, de ci de là, donnant à cet album une envie de le lire et relire mais surtout de voir et revoir, pour y voir apparaitre quelques têtes connues, comme un commandant Cousteau, par exemple. D’autant plus que le travail du dessinateur ne s’arrête pas puisque même les onomatopées ont leur propre vie, surgissant de case en case et soulignant un aspect tantôt dramatique, tantôt humoristique.

Si l’histoire, que l’on doit à Cédric Rassat, peut sembler classique à tout fan de fantastique, il fallait néanmoins y penser pour la présenter sous un jour nouveau. Sans trop en dévoiler pour éviter de gâcher le plaisir de la découverte, La Malédiction du Titanic fait référence à une époque où L’Égypte, les pyramides, ses divinités et ses momies fascinaient1.

Et présenter cette histoire connue et popularisée par le film de James Cameron sous cet angle, en suggérant une part de fantastique, piquera nécessairement la curiosité du spectateur. D’autant que le crayonné de Emre Orhun y sera pour beaucoup. Un bel album à collectionner. Et comme une furieuse envie de découvrir leurs précédentes œuvres.

A noter qu’à l’occasion de la sortie du livre, une exposition sur Emre Orhun se tiendra du 18 au 28 avril 2012 à la galerie Oblique.

  1. Cédric Rassat a fait des études de cinéma et on sent clairement dans La Malédiction du Titanic une certaine influence de cet art. []

A propos de l'auteur

Guilhem
avatar

Créateur du site. Et accessoirement d'autres casquettes et rôles (beaucoup). Envoyez un mail à guilhem@cadependdesjours.com pour toute demande, question, suggestion ou demande plus formelle (courrier des lecteurs accepté aussi).

6 commentaires sur cet article



  1. avatar
     
    mobil

    sans déconner j’étais au collège avec un cédric rassat ^^


  2. avatar
     
    mobil

    me souviens pas … il est lyonnais ?


  3. avatar

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. L'inscription est gratuite.

La selection des actu
  • AltJ
  • Pour que Pendant les Travaux le cinéma reste ouvert reste à l'antenne
  • Sin City 2 photo film la suite sur CDDJ Couverture
  • 2657694088_small_1
  • THE WHO 03
  • REDSKYUNE
  • mesures
  • copyright Ayers Rock Boat Lyon /DR
  • REDSKY2
  • robert-pattinson-in-the-rover