Oh! Low-Cost

Le 9 juin 2011 par Djool dans Comédie
low-cost-film-maurice-barthelemy

Notes

Réalisation
60%


Casting
50%


Scénario
50%


Photo
50%


Musique
40%


Intérêt
50%


Total Score
50%

50/ 100

Genre:
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Année De Production:
 
par Djool
La critique

Sortie le 8 juin 2011

Maurice Barthélémy est un habitué des univers clos. En effet, il est le réalisateur de Papa, film sorti en 2005 avec Alain Chabat et qui se déroulait dans une voiture. Ici, avec Low Cost, il remet ça mais cette fois à bord d’un avion.

Ray-Ban et perruque blonde, en avant les accessoires

 

L’histoire de Low Cost est très simple. Excédés par une attente de 8 heures dans un avion dont la clim est en panne, les passagers du vol Low Cost Djerba-Beauvais sont prêts à tout pour rentrer chez eux. Même à décoller sans le pilote… Maurice Barthelemy, après Papa et sa tentative de drame psychologique, s’essaye cette fois-ci à la comédie, un registre plus seyant à priori, après sa longue route commune avec les Robins Des Bois.

On en attend donc beaucoup de lui même si le côté huis clos du film rappelle beaucoup les ficelles employées dans les Y a-t-il un Pilote Dans l’Avion, le film est assez fidèle à la bande-annonce qui ne donnait pas forcément très envie : un enchaînement de gags plus ou moins prévisibles surtout quand on connait l’humour des Robins, mais qui sont tout de même franchement efficaces par moments. Low Cost, à l’image d’un Essaye-Moi de Pef, ne reste pas forcément dans les anales, mais n’agace pas non plus comme le font la plupart des lamentables films français pseudo-comiques qui ne font pas rire une seule seconde (Incontrôlable, Espace Détente, Foon)

 

Au commencement, on sent le film pas prétentieux et surtout un budget qui a pas du éclater les tirelires, beaucoup basé sur des personnages caricaturaux : l’hôtesse blonde pouffe (Judith Godrèche qui fait bien la godiche), le caractériel paranoïaque de service : Jean-Paul Rouve, et le rôle de branleur habituel pour Gérard Darmon. Finalement ce sont les second rôles qui sont plus intéressants comme Vincent Lacoste de Les Beaux Gosses en gothique, jouant beaucoup sur le côté absurde et burlesque.

Même si on sent l’implication totale des acteurs qui jouent bien ce pourquoi ils ont été choisis, le scénario a tout de même tendance à vouloir faire du La Cité de la Peur en balançant des sortes de mini-sketches mis bouts à bouts passant souvent du coq à l’âne. Du divertissement parfois potache mais efficace quand on se souvient des premières collaborations Rouve/Barthelemy façon Radio-Bière-Foot. On peut même se demander si Rouve ne s’est pas inspiré de Matt Damon dans The Informant! tant son rôle d’espion industriel peu crédible rappelle légèrement celui de Soderbergh en tout de même moins con.

Conclusion : Low Cost sert surtout d’occasion à Rouve et Barthelemy de se retrouver comme au bon vieux temps, et pour ce dernier de faire jouer sa femme qui tourne plus trop. C’est pas à hurler de rire mais ça reste honnête, et en ces temps de disette question efficacité du film comique français, on ne s’en plaindra donc pas.


Low Cost de Maurice Barthélémy | Scénario de Maurice Barthélémy et Héctor Cabello Reyes | Photographie de Steeven Petitteville | Musique de Jean-Noël Yven | Avec Jean-Paul Rouve, Judith Godrèche, Gérard Darmon. Etienne Chicot, Maxime Lefrancois, Vincent Lacoste, krystoff fluder, François Bureloup, Philippe Vieux, Anne Benoit | France | 2010 | 89 min. | Comédie | Distributeur : Wild Bunch Distribution | Crédit photographique : Wild Bunch


A propos de l'auteur

Djool
avatar

Rédactrice Cinéma et DVD Je cherche encore une citation à mi-chemin entre Emmanuel Kant et Didier Gustin. • Bio : Née dans le 91, a grandi dans le 94, habite désormais dans le 93, parce que Paris ça pue le hispter et la pute à frange (que j'ai été, mais c'est parce que j'y habitais). Ancienne martyr moche à l'école/collège/lycée, j'ai commencé à être bonne à la fac, mais bizarrement, c'est à partir de ce moment que mes notes ont commencé à baisser. • Réalisateurs préférés : Paul Verhoven, Alfred Hitchcock, Les frères Coen, David Cronenberg, David Lynch, Stanley Kubrick, Michel Gondry, Alain Resnais, Michael Haneke, Nicolas Winding Refn, Wes Craven, Wes Anderson, Roman Polanski et Woody Allen même si ce sont les rois des pedobears. • Films préférés : La Nuit Du Chasseur, Psychose, Funny Games, Vertigo, The Eternal Sunshine Of The Spotless Mind, Blindness, Drive, Tetro, Precious, Le Père Noël Est Une Ordure, Smoking/ No Smoking, Scoop, et La Classe Américaine bien sûr ! • Musique préférée : Electro – Rock – Indie – Slam Ghanéen.

1 commentaire sur cet article



  1. avatar
     

    [...] (Lionnel Astier), rend fou furieux le commandant (Gérard Darmon, vu récemment cette année dans Low Cost), mais peu à peu, change la vie du personnel, des [...]



Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. L'inscription est gratuite.

La selection des actu
  • AltJ
  • Pour que Pendant les Travaux le cinéma reste ouvert reste à l'antenne
  • Sin City 2 photo film la suite sur CDDJ Couverture
  • 2657694088_small_1
  • THE WHO 03
  • REDSKYUNE
  • mesures
  • copyright Ayers Rock Boat Lyon /DR
  • REDSKY2
  • robert-pattinson-in-the-rover