Mords-moi sans hésitation de Jason Friedberg et Aaron Seltzer

Le 27 novembre 2010 par Guilhem dans Comédie

Notes

Réalisation
5%


Casting
25%


Scénario
5%


Photo
10%


Musique
10%


Intérêt
9%


Total Score
11%

11/ 100

Genre: ,
 
Réalisation: ,
 
Avec: , , , , , , , , ,
 
 
Scénario: ,
 
Photographie:
 
Musique:
 
Pays:
 
Distributeur:
 
Date De Sortie:
 
Année De Production:
 
Durée: 82 minutes
 
Titre original: Vampires Suck
 
Crédit photographique: Twentieth Century Fox France
 
par Guilhem
La critique

Après le film de gang (Spoof movie), le slasher (Scary Movie) ou le film catastrophe (Disaster Movie), c’est au tour du film sur les vampires de passer par la case parodie…. Le duo de réalisateurs Aaron Seltzer et Jason Friedberg signe avec Mords-mois : sans hésitation son cinquième long-métrage. Cinq films, pour cinq parodies puisqu’on leur doit Sexy movie, Big Movie, Spartatouille ou encore Disaster Movie. Et il faut vraiment qu’ils arrêtent de faire des parodies : c’est exactement le même principe que les autres, avec juste ce de qu’il faut de reprises pour que l’on ai l’impression de quelques références à un film connu, c’est-à-dire Twilight.

Dans Mords-moi sans hésitation, le cœur de Becca est écartelé entre deux garçons ; l’un, mystérieux, ténébreux et trop pâle pour être en bonne santé, et l’autre équilibré et gentil qui lui fait penser à « un petit frère gay ». Dans sa quête amoureuse pour les départager, Becca va devoir affronter un dîner de famille (sans en devenir elle-même le plat principal), et échapper à un groupe de vampires aux allures de Black Eyed Peas qui aimeraient eux aussi la déguster !
Comme si ses difficultés sentimentales (et gastronomiques) ne suffisaient pas, Becca doit aussi compter avec un paternel obsédé du contrôle, qui la voit encore comme une petite fille et insiste pour la transporter partout dans un porte-bébé…
Le bal de fin d’année approche, et Becca va devoir faire des choix difficiles. Heureusement, pour l’aider, elle trouvera pas mal de monde, d’Alice (venue d’un mystérieux Pays des merveilles) à Lady Gaga !

Tourné en Louisiane (la seule bonne idée du film, en fait) qui est actuellement devenu un lieu attractif pour les tournages en raison de ses taxes locales avantageuses, Mords-moi sans hésitation est une pure merde. Oui, je sais, je suis radical. Mais que voulez-vous, après le déjà raté Spartatouille qui était plus ridicule en soi que finement parodique, ce pauvre film est déjà moins drôle que les originaux. Car les originaux sont drôles sans le vouloir. Celui-là se veut fun et outrancier mais est complètement has been et totalement ringard.

Mords-moi sans hésitation reprend de toute façon les codes des autres films parodiques des deux réalisateurs, à savoir mettre du sexe de partout, des bonnasses, des situations faussement dérangeantes comme le fait de jongler avec un bébé mais surtout une mise en scène et une photographie de très mauvaise qualité. On se demande d’ailleurs comment on peut arriver, avec des moyens supérieurs à ceux que possèdent les français, pour avoir une photo aussi merdique et une mise en scène aussi statique. Mais cet eccueil est le même que Spartatouille, laissant à ce dernier comme un mauvais goût dans la bouche.

Il est vrai que l’on est bien loin, et c’est bien dommage, des deux Hots Shots qui étaient particulièrement marrant. Il faut dire qu’à la base, il y avait de vrais acteurs dans ces deux films, à commencer par Charlie Sheen. C’est malheureusement pas le cas ici puisque les comédiens, qui tentent pourtant d’en faire un max pour ressembler à leur modèle, ne donnent pas la pleine mesure de leur talent pour rendre l’ensemble un peu drôle et sortir un peu de l’humour raz-des-pâquerettes à cause d’un scénario poussif et sans aucune, mais alors aucune originalité dans les gags.

Car une parodie doit être faite de gags que l’on retient. C’est la moindre des choses que de jouer là-dessus : Twilight, c’est facile, c’est sur le sexe. Sauf qu’ici, il n’y a que ça et c’est totalement ringard. Les parodies amateurs que l’on trouve sur youtube sont d’ailleurs à se propos plus marrantes et mieux foutues que ce semblant de film, bon à attirer tous les gentils spectateurs qui ont envie de se poiler sur les fans de Twilight. Ca aurait été mieux d’être un peu plus incisif, d’ailleurs ici de se moquer du spectateur et du lecteur de ce genre de trucs mormon. Mais on ne tente que simplement de ridiculiser des acteurs qui de toute façon, ont déjà leur fan club bien appreté.

C’est tellement plus simple et racoleur que de tenter de faire de la vraie parodie, en véhiculant un humour pas assez con pour être vraiment outrancier et pas assez fin pour être réellement intéressant. Je sais pas si j’ai bien envie de me faire mordre sans hésitation mais en tout cas, j’ai bien envie de fuir ce film sans hésitation, pour sûr.


A propos de l'auteur

Guilhem
Photo du profil de Guilhem

Créateur du site. Et accessoirement d'autres casquettes et rôles (beaucoup). Envoyez un mail à guilhem@cadependdesjours.com pour toute demande, question, suggestion ou demande plus formelle (courrier des lecteurs accepté aussi).

1 commentaire sur cet article



  1. avatar
     
    Pando'

    C’est pas trop la bonne idée du film, puisque tout est pompé sur Twilight, pour avoir vu les films, je peux t’assurer que l’avantage de la parodie c’est la ressemblance réussie avec les acteurs mais également les lieux ! J’en suis bluffée rien qu’en voyant l’affiche et la bande annonce. Et la Louisiane c’est le lieu d’excellence pour les trucs de vampires, films ou séries ;)



Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. L'inscription est gratuite.

La selection des actu
  • Tha Blue Herb Stilling, Still Dreaming pochette
  • phox
  • Sans titre
  • Trognes court metrage
  • Les Cartes du Pouvoir
  • Luther Vandross Never Too Much cover
  • Pride film still
  • ballae entre les tombes liam neeson
  • aqme nouvel album 2014 Couverture
  • lucy Scarlett Johansson Luc Besson Photo Dehors Couverture