Phénomènes Paranormaux d’Olatunde Osunsanmi

Le 29 juillet 2010 par Dextarian dans

Notes

Réalisation
0%


Casting
0%


Scénario
0%


Photo
0%


Musique
0%


Intérêt
0%


Total Score
0%

0/ 100

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
par Dextarian
La critique

Sortie le 28 juillet 2010

Phénomènes Paranormaux est l’œuvre du scénariste Olatunde Osunsanmi, auteur du scénario du très mauvais Mise à Prix 2 (qui n’est qu’une récusée mal ficelée du premier) et qui nous ressort le procédé de Cannibal Holocaust, du Blair Witch Project et Lake Mundo, à savoir : « la vérité si je mens, que tout, mais alors tout est vrai dans le film. » Pour cela, les acteurs du film viennent nous le dire de vive voix, face caméra. Ce qu’il ne faut pas faire pour vendre un film de nos jours. Doté d’un petit budget (10 millions de dollar) le film en a déjà rapporté plus de 40 millions à travers le monde. Le titre est tiré de l’expansion de J. La classification d’Allen Hynek de rencontres proches avec des étrangers, dans laquelle la quatrième sorte est l’enlèvement par les aliens.


En Alaska, des disparitions inexpliquées se produisent régulièrement depuis les années 1960. Malgré plusieurs enquêtes du FBI, la vérité n’a jamais été découverte; jusqu’à maintenant… C’est dans cette région reculée que le psychologue Abigail Tyler (Milla Jovovich) décide de filmer les séances d’hypnoses qu’elle mène avec des patients traumatisés afin de comprendre les raisons de leurs insomnies et peurs nocturnes.

Sans le vouloir, elle va mettre à jour les preuves les plus troublantes jamais documentées sur ces mystérieuses disparitions et arriver à la conclusion toute bête que des extra terrestres enlèvent les gens !!!! (oh mon dieu mais c’est horrible !!!!) D’où le titre du film en anglais, The Fourth Kind (Dans le système de classification de Hynek, le 4e type correspond à une abduction ou enlèvement par des entités extraterrestres, une belle blague) qui nous renvoi donc à un épisode mal foutu X-files….

http://www.youtube.com/v/vVRHOhLP-aA&hl=fr_FR&fs=1&
Phénomènes Paranormaux – trailer – 2009

Rien ne nous sera épargné dans Phénomènes Paranormaux pour nous faire croire à cette histoire d’enlèvement extraterrestre : Split screen entre les acteurs qui rejouent la scène et ceux à qui c’est supposé être arrivé, brumes, décors réalistes, acteurs qui jouent bien leurs partitions. Tout est bon ici pour nous vendre ce pauvre produit fabriqué pour nous faire cracher nos 9 euros chèrement gagné en allant voir cette bouse ultime de l’espace. Le racolage bat son plein tout au long de ce sous téléfilm de série B, avec une ridicule Milla Jovovich qui en fait des caisses et un pauvre Elias Koteas qui décidément enchaine les bouses à la vitesse de l’éclair.

La supposée vraie personne Abbey Tyler, que l’on voit paralysée dans un fauteuil roulant est interprétée en réalité par l’actrice Charlotte Milchard, apparue dans deux trucs innommables comme MindFlesh et Sunstroke. Tu parles d’une reconstitution. Ce qui prouve, s’il en était que Phénomènes Paranormaux est surtout un brave film venu appâter le chaland avec des explications des mystérieux disparus plutôt que de nous expliquer la plate réalité sur ces phénomènes. Et vas-y que j’en rajoute des tartines à coup d’effet soit disant réalistes…C’est beau le cinéma…

Et surtout ça ne coute pas cher. Tourné en Bulgarie (oui, c’est mieux que l’Alaska), d’après le site IMDB, Phénomènes Paranormaux est une belle galéjade qui permettra aux producteurs de faires trois francs six sous en nous pondant une misérable connerie du genre Blairwitch et Cannibal Holocaust. Sauf que si ce dernier cité innovait et que le premier cité s’amusait à faire du buzz, ce Phénomènes Paranormaux est tout simplement moisi. Mais c’est normal, pour ce genre de film, il ne faut que des acteurs inconnus et pas une bombasse de chez l’Oréal qui nous prêche la bonne parole comme Jovovich le fait dans le film.

On ne saurait que trop conseiller aux distributeurs de nous sortir le film Altered, par l’un des réalisateurs du Projet Blairwitch. Ca parle aussi d’extra terrestres et d’enlèvement mais c’est beaucoup mieux foutu et pour encore moins cher… Mais bon, il n’y a pas Milla « je tourne dans des navets, parce que je le vaux bien » Jovovich…

Phénomènes Paranormaux (The Fourth Kind) d’Olatunde Osunsanmi | Scénario d’Olatunde Osunsanmi et Terry Robbins | Photographie de Lorenzo Senatore | Musique d’Atli Örvarsson | Avec Milla Jovovich, Elias Koteas, Will Patton, Enzo Cilenti, Corey Johnson, Hakeem Kae-Kazim, Daphne Alexander, Eric Loren, Mia McKenna-Bruce, Raphael Coleman, Alisha Seaton, Tyne Rafaeli | Etats-Unis | 2008 | 98 min. | Thriller et Science-Fiction | Distribué par Metropolitan FilmExport | Crédit photographique : Metropolitan FilmExport


A propos de l'auteur

Dextarian
avatar

Le rédacteur ciné le plus prolifique (et je ne tiens pas à perdre ce titre!)

9 commentaires sur cet article



  1. avatar
     
    Anonymous

    +1 Vraiment bidon le film


  2. avatar
     
    Anonymous

    je vous remercie du fond du coeur car je me posai plein de questions sur ce film. je sais à présent ke ce film est un canular des plus haut et kil mérite le palpe d’or du film d’horreur le plus mal fait. Franchement C DE LA MERDE!!!!!


  3. avatar
     
    Anonymous

    LES PETIT HOMME VERT n’éxcite pas apar le président de la république ki est petit mais pas vert!!!!!!!!!!!!!!!


  4. avatar
     
    Anonymous

    BRAVO Dextarian de dévoiler la véritée sur ce film. LES VIDEOS SONT tro ridicule pour paraitre réelle..


  5. avatar
     

    Je ne partage pas votre avis sur ce film. Si effectivement, il ment de bout en bout, a quoi vouliez vous vous attendre ? C’est du cinéma. La question est : es ce que vous avez bien ressenti le truc, es ce que la technique était bien maitrisé etc…
    Et de ce coté la, je pense que oui.
    J’ai plutôt l’impression que vous êtes énervé, parceque vous avez vu, qq.chose que vous ne vouliez pas voir. Vous vouliez sur ce thème autre chose que ce qu’on vous a donné. Or on ne fait pas une critique esthétique comme ça.

    Par ailleurs, le thème traité existe réellement. Il y a bien, aux US surtout, de nombreux cas de personnes qui ont vu au dessus de leur lis, soit une chouette, soit d’autres impressions.
    Dans certains cas, on a expliqué ça par un viol, que la personne a voulu oublié, dans d’autres cas c’était plus compliqué. Après dire par dessus que effectivement ya ovni et enlèvement c’est autre chose. Mais il faut comprendre pour faire une critique correcte de ce film, qu’aux E.U ce sont des faits connus. Budd Hopkins, est connu la bas pour colporter se genre de thèse.
    La question n’est pas de croire ou pas aux extraterrestes. J’écris juste cela afin que vous compreniez que le film ne fait pas n’importe quoi. La critique française n’a visiblement rien compris a ce film parcequ’elle n’a aucune connaissance de la culture sur le sujet. Ou alors par des biais d’une autre littérature, qui elle relève de la pure fiction qui est celle de Lovecraft, mais qui est apprécié et connu dans la mesure ou c’est bien écrit ! (Attention Lovecraft, comme la plupart des gens a son époque était aussi d’un racisme latent, mais on est en 1900, aux US).


  6. avatar
     

    Ah oui, ça, pour être énervé, il faut l’être un peu quand je vois que des films comme ça arrivent au cinéma alors que d’autres, beaucoup mieux, n’ont droit qu’à une pauvre sortie direct-to-video alors qu’ils méritaient mieux.

    parce que ce film racole un max sans être ni joli, ni bien foutu et encore moins passionnant, et que d’un point de vue personnel, ça commence un peu à me fatiguer. Il est digne d’un épisode d’X files et aurait pu très bien être tourné dans cette optique que cela ne m’aurait pas vraiment dérangé. Mais il sort au cinéma et au cinéma, théoriquement, on sort les meilleurs trucs (enfin, du moins est-ce supposé être ça même si les choix des distributeurs est plus lié à un marché potentiel qu’à des choix artistiques).

    C’est pas tant le fond de l’histoire qui me dérange. je suis bien conscient qu’aux Etats-Unis, ce genre de chose passionne plus qu’en France, mais l’esprit paranoïaque développé est plus fort (l’état nous ment, il font des choses avec nous, rien n’est vrai, il existe des extra terrestre, ect), culture que nous n’avons pas forcément de ce coté-ci de l’Atlantique.

    Et ma critique est faîte pour des français. Pas pour des américains qui ont cette culture de l’E.T. ancrée en eux depuis des années et des années. Sauf que le traitement est pourri, comme je m’en suis expliqué : split screen à deux balles (qu’on emploi plus depuis 30 ans), image faussement cheap pour faire réaliste (il faut arrêter de faire ça avec les films d’horreur soit disant ancrée dans le réel) et actrice bien trop mignonne pour qu’on puisse adhérer à l’ensemble. Ces points, avec une mise en scène sans inventivité font que sur le plan de la forme, le compte n’y est pas pour moi.

    Sur le fond, pour terminer là dessus, oui, c’est du cinéma et on peut faire croire ce qu’on veut. Nous connaissons aussi cette culture depuis la diffusion de la série X-files et d’autres films plus au moins réussis sur ce thème. Je ne dirais pas donc que les français n’ont aucune culture sur le sujet puisqu’ils regardent ces séries et films depuis une dizaine d’année voire plus. C’est juste que certains sont mieux réussis que d’autres et ce Phénomènes Paranormaux n’en fait pas partie. On peut faire un film avec trois fois rien en étant kitch (comme ce fourth kind) et être réussi. Je pense là à Altered, qui est un exemple assez récent films typés de série B (voire peut-être Z, tiens). Ici, la sauce ne prend pas parce que ça se veut très sérieux mais sans que cela soit bien ressenti. Et comme c’est du cinéma, le fond et la forme doivent de temps en temps se rejoindre.


  7. avatar
     
    mobil

    j’ai même pas dormi devant ce film

    *propos très constructif*


  8. avatar
     
    Lynou

    Bonjour à vous tous,

    Je suis une Québécoise et une personne saine d’esprit, les deux pieds encré au sol, je ne consomme ni alchol ni drogue. Je respecte vos opinions qui sont différente une de l’autre et ceci est bien. Mais garder à l’esprit que ces phénomènes existes et que tout les Gouvernements quels qu’ils soient, ne veulent pas que nous sachions, vous imaginer la panique que ceci génèrerais. Qui sommes nous pour dire que nous sommes la seule planète ou la Vie existe. N’oubliez pas une chose tout est énergie, nous sommes énergie, mon message va partir et se connecter a quoi…et vous allez le lire, Je suis au Canada et poufffffff vous allez me lire via la satélite qui nous relie, Alors ne jugez pas les gens soyez respectueux envers les autres et n’oubliez pas la perception de l’un n’est pas celle de l’autre et vos croyances ne sont pas celles des autres…sais ce qui fait que le monde est si partagé.


  9. avatar
     

    Bonjour Lynou

    Il me semble pas que le débat soit tourné vers les extra terrestres et les formes de vie potentielles mais plutôt sur ce film qui ne rend pas forcément hommage (et là c’est simplement mon avis) à ces différentes formes potentielles. Sur ce point là, je n’ai donc pas accroché avec The Fourth Kind.

    Après sur le débat sur l’existence d’autres formes de vie, c’est sans fin et pour l’instant, l’opinion publique générale ne peut que se baser sur quelques faits vérifiables ou invérifiables.

    Mais c’est vrai qu’il faut être respectueux les uns envers les autres et ça fait plaisir d’avoir une Qubécoise qui soit passé par là :)



Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. L'inscription est gratuite.

La selection des actu
  • AltJ
  • Pour que Pendant les Travaux le cinéma reste ouvert reste à l'antenne
  • Sin City 2 photo film la suite sur CDDJ Couverture
  • 2657694088_small_1
  • THE WHO 03
  • REDSKYUNE
  • mesures
  • copyright Ayers Rock Boat Lyon /DR
  • REDSKY2
  • robert-pattinson-in-the-rover