Sortie le 28 juillet 2010

Phénomènes Paranormaux est l’œuvre du scénariste Olatunde Osunsanmi, auteur du scénario du très mauvais Mise à Prix 2 (qui n’est qu’une récusée mal ficelée du premier) et qui nous ressort le procédé de Cannibal Holocaust, du Blair Witch Project et Lake Mundo, à savoir : « la vérité si je mens, que tout, mais alors tout est vrai dans le film. » Pour cela, les acteurs du film viennent nous le dire de vive voix, face caméra. Ce qu’il ne faut pas faire pour vendre un film de nos jours. Doté d’un petit budget (10 millions de dollar) le film en a déjà rapporté plus de 40 millions à travers le monde. Le titre est tiré de l’expansion de J. La classification d’Allen Hynek de rencontres proches avec des étrangers, dans laquelle la quatrième sorte est l’enlèvement par les aliens.


En Alaska, des disparitions inexpliquées se produisent régulièrement depuis les années 1960. Malgré plusieurs enquêtes du FBI, la vérité n’a jamais été découverte; jusqu’à maintenant… C’est dans cette région reculée que le psychologue Abigail Tyler (Milla Jovovich) décide de filmer les séances d’hypnoses qu’elle mène avec des patients traumatisés afin de comprendre les raisons de leurs insomnies et peurs nocturnes.

Sans le vouloir, elle va mettre à jour les preuves les plus troublantes jamais documentées sur ces mystérieuses disparitions et arriver à la conclusion toute bête que des extra terrestres enlèvent les gens !!!! (oh mon dieu mais c’est horrible !!!!) D’où le titre du film en anglais, The Fourth Kind (Dans le système de classification de Hynek, le 4e type correspond à une abduction ou enlèvement par des entités extraterrestres, une belle blague) qui nous renvoi donc à un épisode mal foutu X-files….

http://www.youtube.com/v/vVRHOhLP-aA&hl=fr_FR&fs=1&
Phénomènes Paranormaux – trailer – 2009

Rien ne nous sera épargné dans Phénomènes Paranormaux pour nous faire croire à cette histoire d’enlèvement extraterrestre : Split screen entre les acteurs qui rejouent la scène et ceux à qui c’est supposé être arrivé, brumes, décors réalistes, acteurs qui jouent bien leurs partitions. Tout est bon ici pour nous vendre ce pauvre produit fabriqué pour nous faire cracher nos 9 euros chèrement gagné en allant voir cette bouse ultime de l’espace. Le racolage bat son plein tout au long de ce sous téléfilm de série B, avec une ridicule Milla Jovovich qui en fait des caisses et un pauvre Elias Koteas qui décidément enchaine les bouses à la vitesse de l’éclair.

La supposée vraie personne Abbey Tyler, que l’on voit paralysée dans un fauteuil roulant est interprétée en réalité par l’actrice Charlotte Milchard, apparue dans deux trucs innommables comme MindFlesh et Sunstroke. Tu parles d’une reconstitution. Ce qui prouve, s’il en était que Phénomènes Paranormaux est surtout un brave film venu appâter le chaland avec des explications des mystérieux disparus plutôt que de nous expliquer la plate réalité sur ces phénomènes. Et vas-y que j’en rajoute des tartines à coup d’effet soit disant réalistes…C’est beau le cinéma…

Et surtout ça ne coute pas cher. Tourné en Bulgarie (oui, c’est mieux que l’Alaska), d’après le site IMDB, Phénomènes Paranormaux est une belle galéjade qui permettra aux producteurs de faires trois francs six sous en nous pondant une misérable connerie du genre Blairwitch et Cannibal Holocaust. Sauf que si ce dernier cité innovait et que le premier cité s’amusait à faire du buzz, ce Phénomènes Paranormaux est tout simplement moisi. Mais c’est normal, pour ce genre de film, il ne faut que des acteurs inconnus et pas une bombasse de chez l’Oréal qui nous prêche la bonne parole comme Jovovich le fait dans le film.

On ne saurait que trop conseiller aux distributeurs de nous sortir le film Altered, par l’un des réalisateurs du Projet Blairwitch. Ca parle aussi d’extra terrestres et d’enlèvement mais c’est beaucoup mieux foutu et pour encore moins cher… Mais bon, il n’y a pas Milla « je tourne dans des navets, parce que je le vaux bien » Jovovich…

Phénomènes Paranormaux (The Fourth Kind) d’Olatunde Osunsanmi | Scénario d’Olatunde Osunsanmi et Terry Robbins | Photographie de Lorenzo Senatore | Musique d’Atli Örvarsson | Avec Milla Jovovich, Elias Koteas, Will Patton, Enzo Cilenti, Corey Johnson, Hakeem Kae-Kazim, Daphne Alexander, Eric Loren, Mia McKenna-Bruce, Raphael Coleman, Alisha Seaton, Tyne Rafaeli | Etats-Unis | 2008 | 98 min. | Thriller et Science-Fiction | Distribué par Metropolitan FilmExport | Crédit photographique : Metropolitan FilmExport