Sortie le 24 mars 2010

Légion – L’Armée des anges vient de sortir sur nos chers écrans français. Et autant dire que j’attendais assez de ce film de genre, premier film de Scott Stewart, sous fond de lutte intestine entre anges, entre ceux qui veulent continuer à croire en l’espèce humaine, malgré tout, et ceux qui sont complètement désemparé par cette espèce et qui promettait beaucoup, ne serait-ce que par une volonté affichée de présenter un genre un peu ignoré depuis quelques années : les anges.


Ainsi, dans Légion, Un restaurant routier perdu en plein désert devient le champ de bataille improvisé pour la survie du genre humain. Quand Dieu perd la foi en humanité, il n’hésite pas à envoyer sa légion d’anges pour apporter sur l’Apocalypse. Le seul espoir de l’Humanité se trouve dans un groupe d’étrangers pris au piège dans ce restaurant avec l’Archange Michael (Paul Bettany), venu sur terre dans l’espoir de sauver ce qu’il reste d’humanité et protéger  l’élu, car il y en a un…

http://www.youtube.com/v/u8lGCjd9W8U&hl=fr_FR&fs=1&
Legion – L’armée des Anges – Trailer – 2009

Légion – L’Armée des anges est typiquement le film de genre par excellence. Le cadre est planté, l’histoire est vite balayée au profit d’une action, d’un « Alamo » moderne ou plutôt d’un Assaut sur le central 13 puisqu’on est plus proche de la manière d’Assault de John Carpenter que du film de et avec John Wayne. En effet, toute l’action se situe dans ce restaurant perdu en plein désert ou les forces des anges (enfin, ils ressemblent plutôt à des démons) vont venir récupérer le seul être qui peut les déstabiliser. Mais c’est sans compter la foi de l’archange Gabriel en l’humanité.

Et c’est d’ailleurs toujours un plaisir de voir Paul Bettany, même si c’est dans un film de genre et de seconde zone. L’acteur de  Chevalier, Winbledon (La plus belle des victoires, en France) ou encore Da Vinci Code, assez rare à l’écran, revient ici dans la peau d’un véritable sauveur, ce qui le change puisque dans les films d’action, il incarne souvent les bad guys, comme dans Firewall et Da Vinci Code. Si l’histoire est quelque peu basique (le combat du bien contre le mal est ici plus que symbolisé… c’est très très appuyé), on sent que l’acteur était tout heureux d’être un ange au service de l’humanité.

les effets spéciaux de Légion – L’Armée des anges sont assez troublants et bien réalisés, notamment ceux lié au personnage du « marchand de glaces » (interprèté par Doug Jones), qui tourne son corps, se disloque et arrive un peu à foutre les jetons, pour peu qu’on n’ai pas vraiment le coeur accroché. Evidemment, le coté réussi des effets spéciaux est assez logique puisque le réalisateur, Scott Stewart, bosse depuis des années dans ce domaine (il a participé ainsi à Blade Runner, Sin City, Pirate des Caraibes, Superman Returns, The Host, La nuit au musée, Die Hard IV, Iron Man, Rien que pour vous cheveux ou encore Les 3 royaumes de John Woo). Ce qui est un peu positif peut-être d’ailleurs un point négatif.

Car en effet, si les effets spéciaux sont soignés, que les zombies-démons-anges sont réussis et arrivent à provoquer une certaine émotion, Légion – L’Armée des anges pêche par son scénario très très linéaire et qui manque par conséquent de profondeur. Le coté Assaut, Alamo ou encore Nid de Guêpe a bien été développé, comme le fait de se défendre contre une armée de zombies. Sans bouder le plaisir que l’on peut avoir avec les films de genre, force est de constater que les scénaristes et réalisateur ne se sont pas trop foulés, niveau histoire et mise en scène… Et c’est un peu ennuyeux, parce que sans ce côté-là, Légion aurait tout pour connaitre un succès assez important, malgré des acteurs de seconde zone (tout le monde ne connait pas encore Paul Bettany ou Denis Quaid, qui tourne 10 films par ans…).

Légion – L’Armée des anges (Legion) de Scott Stewart | Scénario de Peter Schink et Scott Stewart | Photographie de John Frizzell | Musique de John Lindley | Avec Paul Bettany, Lucas Black, Tyrese Gibson, Charles S. Dutton, Kevin Durand, Jon Tenney, Willa Holland, Kate Walsh, Dennis Quaid | Etats-Unis | 2009 | 100 min. | Action, horreur, thriller et fantastique | Distribué par Sony Pictures Releasing France | Crédit photographique : Sony Pictures