Les Zintrus (Aliens in the Attic) de John Schultz flirte allègrement avec la nostalgie des années 80 et des films pour enfants/ado/préado où, pour résumer, les enfants sont bien plus intelligents et malins que leurs parents, qui ne les comprennent pas vraiment et qui font comme si tout était normal. Popularisé par Spielberg, ce genre avait été perdu de vue par les cinéastes. Et les Zintrus ont remis ce courant au gout du jour.


Pour resserrer les liens familiaux, toute la famille Pearson décide de passer ses vacances dans une grande maison perdue en pleine campagne. L’oncle Nate, son fils Jake, grand-mère Nana Rose et les jumeaux Art et Lee viennent les rejoindre.

Un soir, une étrange tempête s’abat sur la maison, et quatre mystérieux objets atterrissent sur le toit. Ce sont des vaisseaux spatiaux transportant des extraterrestres bien décidés à conquérir la Terre… Les aliens disposent d’une technologie redoutable capable de contrôler les esprits… mais cela ne marche que sur les adultes ! Pour sauver leur famille – et le monde – les enfants ne peuvent compter que sur eux-mêmes. S’engage alors dans l’ombre, à l’insu des adultes, un combat dont l’issue décidera du sort de l’humanité tout entière…

http://www.youtube.com/v/i79L7n8ZyYE&hl=fr_FR&fs=1&
Les Zintrus – Trailer – 2009

Les Zintrus, titre relativement couillon mais qui appuie néanmoins sur le coté fun du film, nous presente donc une bande d’aliens venus conquérir la terre (avec chacun leur specificité), avec une technologie de pointe et tout le bazard. Tout se passe dans une maison de campagne, où les uns et les autres vont devoir bouger de pièces soit pour contrer les aliens, soit pour leur échapper. L’unité de temps et de lieu est ainsi respecté. C’est d’ailleurs une qualité lorsque l’on sait qu’il est bien difficile de gerer en peu d’espace et de temps une histoire digne de ce nom.

Avec Les Zintrus, John Schultz fait le boulot. On lui doit notamment Pour le meilleur et pour le pire (2005), Magic baskets (2003) ou encore Drive me Crazy (1999) , des purs chefs d’oeuvre du 7eme art qui sont restés bien bien discrets. La mise en scène est donc relativement bien standard, sans trop en faire, tout en gardant un rythme assez soutenu pour permettre aux petits de ne pas trop s’ennuyer lorsqu’ils regarderont ce film. En effet, les thèmes et les situations sont du point de vue des enfants et ce film flirtent d’ailleurs avec les modes vestimentaires actuelles, tout comme avec les clichés du genre.

Les Zintrus (Aliens in the Attic) de John Schultz | Scénario de Adam Goldberg et  Mark Burton | Photographie de Don Burgess | Musique de John Debney | Avec Ashley Tisdale, Robert Hoffman, Thomas Haden Church, Doris Roberts, Tim Meadows, Carter Jenkins, Austin Robert Butler, Ashley Boettcher, Henri Young, Regan Young, Malese Jow | Etats-Unis et Canada | 2009 | 87 min. | Aventure et Fantastique | Distribué par Twentieth Century Fox France