Shoot’Em Up de Michael Davis

Le 20 septembre 2007 par Guilhem dans Action

Notes

Réalisation
75%


Casting
80%


Scénario
50%


Photo
75%


Musique
70%


Intérêt
76%


Total Score
71%

71/ 100

Genre: ,
 
Réalisation:
 
Avec: , , , , , , , , , ,
 
 
Scénario:
 
Photographie:
 
Musique:
 
Pays:
 
Distributeur:
 
Date De Sortie:
 
Année De Production:
 
Durée: 90 minutes
 
Crédit photographique: Metropolitan FilmExport
 
par Guilhem
La critique
Michael Davis n’est pas à proprement parlé un foudre de guerre question filmographie. Peu de faits de gloire à son actif, autant en tant que réalisateur que scénariste (il a écrit celui de Double Dragon). Mais il n’en reste pas moins que son Shoot’Em Up est terrible jouissif et très axés cartoon. En clair, c’est plus un exercice de style totalement improbable qu’un film d’action standard. Rien n’est ici crédible et c’est peut-être pas vraiment ce que l’on cherche. C’est plus le plaisir à l’état pur qu’autre chose, comme un gosse devant un paquet de bonbons ou devant le dernier jeu vidéo à la monde. Et ça tombe bien, dans ces derniers, il y a énormément de « Shoot’Em Up ».

Smith (Clive Owen) n’aurait jamais dû se trouver là et pourtant, en pleine fusillade, il aide un enfant à naître et le sauve d’une bande de tueurs. Lui, sombre et violent, se retrouve à protéger l’être le plus innocent qui soit, un bébé fragile. Le nouveau-né est la cible d’une puissance mystérieuse décidée à effacer toute trace de son existence grâce au redoutable Hertz (Paul Giamatti) et à son armée d’assassins.

Alors que les affrontements sont de plus en plus meurtriers, Smith ne peut compter que sur lui-même et sur DQ (Monica Bellucci), une prostituée, pour sauver le petit. Le couple doit tenter de percer le secret de l’enfant en restant du bon côté des balles…

Shoot’Em Up est typiquement le genre de films jouissif, crétin, bête, sans aucune cohérence hormis la vague trame de départ et totalement useless. Mais on s’amuse pourtant assez à regarder Clive Owen tirer sur tout les salopards qui veulent s’emparer de l’enfant, les courbes de Monica Bellucci qui a un véritable rôle de (belle) potiche ou encore Paul Giamatti faire le salaud, le méchant, le bad guy par excellence et prendre du plaisir à faire cela.

Smith mange des carottes, se fout du monde  et des autres, plus spécialement à ce qu’il pourrait lui arriver, est totalement désabusé mais se révèle être un flingueur hors pair. C’est d’ailleurs le point le plus amusant du film. Ses balles font mouche à tous les coups et les situations sont toutes autant improbables les unes que les autres. Il vaut mieux éviter d’ailleurs de compter les tirs, on risquerait de perdre la raison. Totalement incohérent mais totalement, également assumé.

Il manque néanmoins un petit quelque chose pour faire de Shoot’Em Up un film culte par excellence. Un je ne sais quoi de particulier. Peut-être des répliques plus incisives ou une mise en scène un peu plus originale que celle proposée (ou du moins plus maîtrisée . Ce qui est bien dommage puisque le film est plus qu’agréable à regarder, pour peu que l’on aime les films totalement cons et sans aucune prétention.


A propos de l'auteur

Guilhem
avatar

Créateur du site. Et accessoirement d'autres casquettes et rôles (beaucoup). Envoyez un mail à guilhem@cadependdesjours.com pour toute demande, question, suggestion ou demande plus formelle (courrier des lecteurs accepté aussi).

5 commentaires sur cet article



  1. avatar
     

    [...] assurément pas, et ce malgré sa récente prestation dans le décomplexé mais catastrophique Shoot ‘Em Up de Michael Davis, où il prenait un plaisir non feint à cabotiner. Concierge esseulé investi [...]


  2. avatar
     

    [...] Owen fait bien le boulot, même si je suis plus fan de ces rôles dans Sin City ou Shoot’m Up. Mais il est vrai que ce n’est pas avec ce genre de film que l’on acquière une stature [...]


  3. avatar
     

    [...] minutes ne fait donc pas dans le film de voitures mais dans le film débile, à la Hypertension et Shoot’Em up. Sans le style, sans les moyens et surtout avec un humour très teuton qui nous seront [...]


  4. avatar
     

    [...] ni le fil à couper le beurre. C’est juste dommage que même dans ce genre, des films comme Shoot em up ou Hyper tension sont allés beaucoup plus loin dans un bon gros délire bien foutraque. Ici, on [...]


  5. avatar
     

    [...] en 2004 et 2006. Il fait la part belle à l’acteur Paul Gimatti,  vu récemment dans Shoot’Em up ou encore Duplicity dont le personnage et l’acteur sont ici intimement liés, dans un univers [...]



Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. L'inscription est gratuite.

La selection des actu
  • robert-pattinson-in-the-rover
  • copyright Warner Bros. Records /DR
  • Battle-of-the-Bands-Ayers-Rock-Boat-Punk-Savage-Riposte logo
  • Extrait du film
  • Noé
  • copyright © Reprise records /DR
  • orgueb3
  • Le-dernier-diamant
  • 1386172803_EMMANUELA.
  • Captain America, le soldat de l'hiver Photo Chris Evans © The Walt Disney Pictures