Exilé de Johnnie To

Le 12 juillet 2007 par Dextarian dans

Notes

Réalisation
0%


Casting
0%


Scénario
0%


Photo
0%


Musique
0%


Intérêt
0%


Total Score
0%

0/ 100

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
par Dextarian
La critique

Exilé aurait pu être la suite de The Mission, sorti quelques années plus tôt, film qui a posé les codes d’une partie du cinéma de Johnnie To. Le parallèle entre les deux est d’ailleurs assez frappant, même si Exilé n’est pas la suite de The Mission.

On retrouve donc les acteurs de The Mission,  à savoir Anthony Wong, Francis Ng, Roy Cheung, Lam Suet et Roy Cheung, que l’on avait quitté il y a un peu moins de dix ans. Nous sommes à Macao, en 1998, c’est-à-dire juste avant la transfert définitif de cette province à la Chine, et quatre tueurs sont chargés d’exécuter un des leurs, qui a décidé de plaquer le milieux pour refaire sa vie avec femme et enfant, loin de la violence et des trafics en tout genre.

Enfin, quatre, disons que, comme The Mission, c’est un affrontement de deux personnages contre deux autres. Après une série de gunfights magistralement orchestré par le réalisateur, nos cinq amis réconciliés décident de tenter un dernier coup, mais le chef de la mafia locale (interprété par Simon Yam) ne l’entend pas de cette oreille et va tout faire pour que sa volonté soit exécutée.

http://www.youtube.com/v/eWIgmH14_N4&hl=fr_FR&fs=1&
Exilé – trailer – 2007

Tout comme les Élections avec Hong Kong, le décor, la rétrocession d’un territoire à la Chine, sied merveilleusement bien au cadre de cette intrigue. Le passage entre deux époques amène en effet à placer l’exil au centre de l’histoire dont les protagonistes ne sont que les échos de la thématique du réalisateur. Bien qu’en Occident ce thème ait été peu abordé, il a constitué un véritable choc pour les réalisateurs de Hong Kong, comme Andrew Law avec la trilogie Infernal Affairs, par exemple.

Mais Exilé, par son cadre, sert également à un petit hommage à l’Europe, par laquelle on sait que le réalisateur a été grandement influencé, il a d’ailleurs été souvent comparé à Jean-Pierre Melville. Ici, on serait plus proche de l’Italien Sergio Leone, certaines scènes étant une reprise actualisée de ce qui a constitué l’aspect visuel des westerns du maître italien. On pense à celles où Roy Cheung tire sur une cannette plusieurs fois, tout comme à Richie Chen (le gros frimeur du film) qui joue de l’harmonica.

Exilé est une ode à l’amitié masculine, d’après le réalisateur. Ce qui est vrai. L’ensemble, pour peu que l’on soit attiré par ce genre de productions (entendez par là : film de Hong Kong, gunfight et ambiance polar, pour résumer), on prendra un plaisir fou à (re)voir ce film. C’est toujours aussi jouissif, rythmé comme il se doit par la musique de Guy Zerafa, imposant à la fois un tempo lent mais très rock, jouant sur les différentes sensations que ressentent les personnages principaux.

Ce qui est étonnant, enfin, c’est l’apport des personnages féminins, souvent relégués au second plan de l’univers de Johnnie To et qui sont essentiels ici. Ainsi, Josie Ho est remarquable dans le rôle de la veuve qui ne désire que se venger après la mort de son époux. C’est le seul personnage véritablement adulte de l’histoire et on sent d’ailleurs un décalage entre tous les rôles masculins et le rôle féminin. On notera aussi celui de la prostituée, même s’il est plus anodin.

Exilé de Johnnie To, scénario de Kam-Yuen Szeto et Tin-Shing Yip, photographie de Siu-keung Cheng, musique de Guy Zerafa | Avec Anthony Wong (Blaze), Francis Ng (Tai), Nick Cheung (Wo), Josie Ho (Jin), Roy Cheung (Le Chat), Lam Suet (Le Gros), Simon Yam (Le Boss Fay)


A propos de l'auteur

Dextarian
Avatar de Dextarian

Le rédacteur ciné le plus prolifique (et je ne tiens pas à perdre ce titre!)

2 commentaires sur cet article



  1. avatar
     

    [...] Coté casting, il y a la présence de Richie Ren, un des acteurs de Johhnie To (Breaking News, Exilé ou encore un des films produit par lui, Accident), Edison Chen (Infernal Affairs bien entendu, Dead [...]


  2. avatar
     

    [...] au mois D’avril. Oui, parce que je suis un petit fan de Johnnie To, entre The Mission, Exilé, PTU, Sparrow et bien d’autres. Bien sûr, le casting est un peu spécial, avec la présence [...]



Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. L'inscription est gratuite.

La selection des actu
  • Tha Blue Herb Stilling, Still Dreaming pochette
  • phox
  • Sans titre
  • Trognes court metrage
  • Les Cartes du Pouvoir
  • Luther Vandross Never Too Much cover
  • Pride film still
  • ballae entre les tombes liam neeson
  • aqme nouvel album 2014 Couverture
  • lucy Scarlett Johansson Luc Besson Photo Dehors Couverture